Bon, avant tout je me présente. Je suis Don Lollò Zirafa, celui de La Jarre de Pirandello. Mauvais, avare, tyran. Afin de ne pas perdre mon argent, j'aurait laissé le pauvre Zì Dima bloqué dans ce jarre jusqu'au Jugement Universel. Vous connaissez le conte, n'est-ce pas? Mais c'est seulement l'invention scénique: moi et Zì Dima sommes grands amis. Après le spectacle, nous nous amusons beaucoup ensemble, devant un beau plat de sciur.
Mais maintenant laissez moi vous conter l'histoire de la Compagnie.
Tout commença en 1980 quand nos héros, Donatella et Tonino,
essayèrent de fairequelque chose d'absolument neuf pour la Sardaigne.
C'est-à-dire un spectacle de marionnettes. Caque culture du monde a sa propre tradition
de théâtre d'animation, comme l'appellent les gens instruits.
C'est le même pour l' Italie: chaque région, chaque ville, de Venise à Naples, a la sienne,
excepté pour la Sardaigne. Une île charmante, mais n'y a pas du tout des marionnettes.
Il y a les Mamuthones, mais ceux-là sont des hommes masqués.
Il n'existe pas non plus, dans la langue sarde, un mot pour dire "marionnette".
Donc ils ont appelé la compagnie Is Mascareddas, c'est-à-dire les petits masques.
Mais s'il y a une chose qui ne manque pas aux Sardes, c'est l'obstination...