On parle de moi? Merci, merci. Oui, je le sais: je suis la marionnette la plus célèbre de la Sardaigne. Un collègue d'Arlequin! Bon, je ne sais pas quoi dire...
Polichinelle, mon père, m'a toujours di qu'il vaut mieux être modeste: aujourd'hui c'est probable que les enfants préfèrent les ludiciels aux marionnettes!
On a parlé de nos spectacles, mais il y a d'autres choses à dire.
Oui, parce que nous avons emmené en Sardaigne les grands artistes du théâtre d'animation. De l'Italie et d'autres pays! On a organisé festivals importants comme Burattinando in Città (Pantins dans la Ville), L'altro volto del Teatro (L'autre visage du Théâtre), Al centro del Mediterraneo (Au centre de la Méditerranée) et Marionette (Marionnettes), dédié exclusivement aux marionnettes à fil.
Il y a aussi un festival pour les petites communes: Marionette al di sotto dei 5000 abitanti (Marionnettes au-dessous de 5000 habitants).
Sans oublier les autres revues d'été dans plusieurs villages de notre île.
Mais nous aussi avons été invités à beaucoup de festivals internationaux: en Autriche, au Canada, au Mexique! Et ils nous ont dit que nos spectacles ont été très apprécié.
Enfin, un beau succès. Et des grandes satisfactions, aussi.
Mais si on sait faire quelque chose, il n'ya rien de mieux quel'enseigner aux autres. Nous avons organisé de nombreux stages, pour enfants et adultes. Mais surtout nous somme trés orgueilleux parce qu'on a travaillé avec les garçons de la Prison Juvénile de Quartucciu, pour développer La Giara (La Jarre), l'un des plus beaux des nos spectacles. Mais arrêtons ici, sinon je m'émeus.